Lanaudière et ses trésors naturels | Sentier du parc Riverain et de l’Île Vessot

Le sentier du parc Riverain et de l’Île Vessot, d’une longueur de 5,8 kilomètres, est accessible par le boulevard de la Base-de-Roc, par la rue Saint-Pierre-Sud et par la rue André-Mathieu à Joliette.

Un sentier d’une grande richesse naturelle

Le sentier évolue principalement dans une forêt mixte d’une très grande richesse.Nous y avons observé un peu plus d’une vingtaine d’essences différentes d’arbres et de nombreux arbustes et plantes herbacées. Un exemple concret de cette diversité est l’observation de 6 érables différents!

La présence de gros arbres matures et majestueux combinée à la présence de la rivière L’Assomption ajoutent beaucoup à l’expérience.

Nos coups de coeur

Écorce du cerisier tardif

Le cerisier tardif, un arbre au port élancé et pourvu de peu de branches est parfois difficile à identifier. Son écorce ressemble davantage à l’écorce de certains conifères qu’à celle des feuillus. Il est le plus grand représentant de la famille des cerisiers et s’observe fréquemment. Son écorce unique et très texturée, ses fleurs blanches et ses feuilles lancéolées permettent de l’identifier.

L’érable de Pennsylvanie, un arbuste bien de chez nous malgré son nom, nous donne l’impression d’être exotique. Son écorce lisse et zébrée est de couleur vert pâle, vert foncé et brune. Ses grandes feuilles souvent beaucoup plus grande qu’une main possèdent trois lobes bien définis se terminant par une pointe effilée.

Un saule gigantesque aux abords du sentier avec une écorce crevassée formant de grosses crêtes et aux feuilles lancéolées et étroites joue le rôle de gardien de cet écosystème urbain.

Plus communément appelé bois de fer de par son bois très dur, l’Ostryer de Virginie est facile à reconnaître avec son écorce qui se détache en de longues lanières fines et retroussées aux deux extrémités. Cet arbre, qui vient bonifier la diversité végétale du site, s’observe uniquement à un endroit dans le sentier. Nous en avons compté près d’une dizaine. 

Connaissez-vous le phénomène de la loupe?

Une loupe est une excroissance ligneuse d’origine génétique qui s’observe sur le tronc de certains arbres prenant des formes diverses, mais généralement en forme de bosse. Ce phénomène n’est pas une maladie et n’affecte en rien la vie de l’arbre atteint.

Loupe sur un cerisier tardif

Un joyau pour la ville de Joliette

Nous nous devons de souligner la qualité du sentier. Un sentier en poussière de roche très bien entretenu, bien aménagé et sécuritaire. Les arbres malades représentant un danger pour les utilisateurs ont tous été abattus.

Finalement, notons que la fraîcheur qu’apporte l’important couvert forestier, les sons créés par les rapides de la rivière ainsi que les nombreuses odeurs de la forêt rendent l’environnement des plus paisible. Les deux ponts permettent d’avoir une vue splendide sur la rivière L’Assomption. Un sentier urbain d’une grande beauté qui permet l’évasion en nature le temps d’un instant.

Lanaudière et ses trésors naturels | Sentier du parc Riverain et de l’Île Vessot