Pourquoi avoir des arbres fruitiers sur son terrain ? | découvrez les avantages!

Durant le mois de l’arbre et des forêts, l’AFL souhaite encourager la population à reboiser leur terrain. Cependant, il n’est pas toujours évident de reboiser lorsque le terrain en question n’est pas très grand. Ainsi, l’AFL vous propose de reboiser avec des arbustes fruitiers plutôt qu’avec des arbres d’envergure. Cela vous apportera une panoplie de bienfaits et respectera les limites en espace.

Voici quelques avantages d’avoir un arbuste fruitier dans sa cour.

 

Des fruits délicieux

Posséder un arbuste fruitier vous permet d’en récolter les fruits, mais aussi parfois les fleurs, les feuilles ou même l’écorce. Vous pourrez alors réveiller vos papilles et déguster les petits fruits frais quand bon vous semble. Vous pourrez également les utilisés dans différentes recettes pour impressionner votre famille et vos amis par l’originalité de ces ingrédients récoltés directement dans votre cour. Si vos arbustes produisent plus que vous ne pouvez en manger, il suffit de congeler le surplus pour l’utiliser plus tard, lorsque la saison sera terminée. Dans cette ère où acquérir plus d’autonomie alimentaire et manger des aliments locaux est encouragé, quoi de mieux qu’une haie d’arbustes fruitiers qui répond à tous ces besoins! 

Des animaux surprenants

Les petits fruits produits par ces arbustes seront aussi une source alimentaire pour plein de petits animaux en recherche de nourriture. Ceux-ci apparaîtront dans votre cours pour venir chercher ces fruits alléchants ce qui vous permettra peut-être d’observer de nouvelles espèces qui n’avaient pas d’intérêts à venir vous visiter avant l’arrivée de cette source d’abondance. Certains pourront même y construire leur nid, car les arbustes vont leur offrir un oasis parfait, à l’abris des regards. Vous aiderez ainsi à préserver une belle biodiversité dans votre quartier, en apportant une diversité d’arbuste autre que le cèdre. En effet, les arbustes fruitiers répondent aux besoins de différents oiseaux et petits mammifères. Quel plaisir de pouvoir les observer et, au fil du temps, les identifier! 

Une intimité apaisante

Parlant de haie, les arbustes sont aussi parfaits pour créer un peu d’intimité autour de la cour. D’ailleurs, le fait d’avoir plusieurs arbustes fruitiers de la même espèce, installés à proximité les uns des autres, permet une plus grande production de fruits sur chacun des plants, car cela favorise la pollinisation croisée. 

En plus, une haie d’arbustes fruitiers offre la même intimité qu’une haie de cèdre, mais fournit bien d’autres bénéfices en plus d’être original. En effet, plusieurs arbustes fruitiers atteignent une hauteur de 3 mètres (9 pieds) ce qui est largement suffisant pour créer cette intimité essentielle lorsqu’on vit à proximité de d’autres maisons. Les fleurs et les fruits produits ajoutent également un aspect esthétique important. Aussi, n’hésitez pas à utiliser quelques espèces d’arbustes fruitiers différents pour créer une haie des plus colorés et augmentez la diversité tant végétal qu’animal. En bonus, vous pourrez profitez des différents fruits qu’ils vous fourniront pour davantages de saveurs singulières.

Un abri contre le vent

Finalement, l’un des avantages important d’avoir des arbustes fruitiers entourant notre cours est de se protéger du vent. Combien de fois le vent a t-il emporté des objets ou renversé des verres alors que nous profitions d’un pique-nique sur la terrasse?

 L’avantage d’avoir un arbuste plutôt qu’un arbre est que l’arbuste possède des branches même au niveau du sol, contrairement à l’arbre dont les branches sont plus élevées et nous protègent ainsi moins bien du vent.

L’arbuste, lui, vient créer une véritable barrière à notre niveau et nous protège donc efficacement. Cette barrière vient également nous protéger de la poussière et du sable qui pourrait être transporté par le vent et que l’on reçoit souvent dans les yeux. Les arbres peuvent venir bonifier le tout en offrant une protection plus élevée.

Notre recommandation : le sureau blanc

Pour vous aider dans le choix d’un arbuste fruitier à intégrer à votre cours, l’AFL vous recommande le sureau blanc aussi appelé le sureau du Canada.

Facile à cultiver

Cet arbuste est déjà utilisé en haie chez plusieurs habitants et peut atteindre entre deux et trois mètres de hauteur. Puisqu’il ne nécessite pratiquement pas d’entretien (taille occasionnelle et non obligatoire), il est facile à cultiver.

De plus, en raison de sa rusticité, il tolère les endroits ombragés,bien qu’il préfère le soleil, et tolère différents types de sol, même s’il préfère l’humidité ou le bord des cours d’eau. D’ailleurs, il est excellent pour éviter l’érosion, car il produit de nombreuse racines en surface qui retiennent le sol.

Aussi, vous n’avez pas à craindre de maladies ou d’insectes ravageurs, car le sureau blanc y est bien résistant. Sa croissance rapide vous permet d’implanter votre haie en seulement quelques années et il commence à produire ses fruits après seulement 2 ans.

Si vous souhaitez vous procurer votre propre sureau, ils sont vendues dans plusieurs pépinières. Vous pouvez également les semer directement ou faire des boutures à partir de plants déjà mature.

De jolies fleurs blanches comestibles

Non seulement il créera une haie esthétiquement belle, surtout en juin et juillet avec ses belles fleurs blanches, mais les feuilles éloignent naturellement les moustiques. Voilà une caractéristique plus qu’intéressante! Ses fleurs peuvent être mangées crues, en salade, ou séché puis infusées. Certains vont les ajouter à des mélanges pâtissiers.

Des baies de sureau dans votre assiette quotidienne

Mais ce dont vous profiterez le plus est sans nul doute ses fruits qui sont très appréciés des oiseaux. Le bruant à gorge blanche, le Cardinal rouge, le Jaseur d’Amérique, le Roselin et le Sizerin flammé aiment bien ses fruits et de nombreux papillons aiment ses fleurs. Mais les fruits sont surtout très appréciés de nos papilles.

Voici une recette de limonade aux fleurs de sureau! Cliquez ici!

En gelée, tarte, sirop, vin, séché et intégré à des barres nutritives, il existe toutes sortes de façons de déguster ces petites baies noires-violacées. Idéalement, les baies seront consommées après cuisson, car bien qu’on puisse les manger crues, si elles sont mangées en trop grande quantité elles peuvent provoquer des envies d’aller à la salle de bain… Veuillez donc modérer la consommation de baies crues. Les fruits apparaîtront en août et septembre et sont très riche en antioxydant et contiennent plus de vitamine C que les oranges! Attention, les autres parties du sureau du Canada sont toxiques. Il ne faut donc pas manger les tiges, feuilles et les racines.

Voici une recette de gelée fait par Recette du Québec. Cliquez ici!

Pourquoi avoir des arbres fruitiers sur son terrain ? | découvrez les avantages!