Lanaudière et ses trésors naturels | Sentiers d’interprétation de la SCIRBI

Le sentier d’interprétation de la SCIRBI (Société de Conservation, d’Interprétation et de Recherche de Berthier et ses Îles) est magnifique ! Le tout commence encadré d’un champ et d’un marais. Dès votre sortie du véhicule, vous entendrez les oiseaux et les grenouilles chanter. Vous aurez peut-être aussi la chance d’y apercevoir un grand héron. Le vol de celui-ci est d’une beauté époustouflante.

Sentier des trois tours : un paradis pour les amateurs d’ornithologie

En avançant dans le sentier des trois tours (2,2 km linéaires) vous aurez l’occasion de monter sur ces promontoires pour y observer la faune (fermés en raison de la COVID-19, réouverture indéterminée). Plus de 220 espèces d’oiseaux peuvent y défiler au courant de l’année. Un paradis pour les ornithologues amateurs. On peut y apercevoir, entre autres, des martins-pêcheurs, des butors d’Amérique ainsi que des tyrans tritri.

Martin-pêcheur
Butors d’Amérique
Tyrans tritri

Du côté agricole, l’espace est parfait pour permettre aux oiseaux de proie de se trouver quelque chose à se mettre sous la dent… ou plutôt dans le bec! Des pygargues à tête blanche et des crécerelles d’Amérique nous offrent parfois de beaux ballets aériens. Ces dernières sont d’ailleurs capables de voler sur place grâce à leurs ailes en forme de faucille. Cette caractéristique est rare chez les oiseaux.

Pygargues à tête blanche
Crécerelles d’Amérique

Sentier des marécages : Biodiversité arboricole et observation d’herpétofaune

Le noyer cendré : des noix délicieuses!

Avant la fin du sentier des deux tours, il est possible de bifurquer à gauche pour prendre le sentier des marécages (4,5 km en boucle). Dans celui-ci, vous traverserez tour à tour une érablière argentée puis une frênaie. Cette section de sentier recèle une magnifique biodiversité au niveau arboricole. Il sera possible d’observer un grand noyer cendré, un arbre plutôt rare au Québec. Ses noix, en forme de citron, sont différentes des noix rondes du noyer noir (visibles dans le sentier des 3 tours) ce qui permet de bien identifier l’arbre. Une fois mûre, il est possible de les sécher, puis de casser la coquille pour manger la noix qui se cache à l’intérieur. Son goût rappelle celui des noix de Grenoble, mais en plus riche. Cette noix est délicieuse avec du fromage tel qu’un brie fondant, en salade ou sur des tartes au sucre!

Noyer cendré
Noix de Noyer cendré
Sentier des trois tours bordé de noyers noir
Noyer noir

Profitez du fleuve pour un pique-nique… et observer des grenouilles!

Ensuite, le sentier des marécages vous mènera jusqu’au fleuve en traversant un champ de maïs. Une fois arrivée au bord du fleuve, une aire de pique-nique vous permet de prendre une petite pause en profitant d’un bon vent provenant du fleuve. En poursuivant le sentier en bordure du fleuve, regardez bien où vous déposez les pieds, car plusieurs dizaines de grenouilles léopards s’abritent dans les hautes herbes bordant le sentier. Il est possible d’en observer plusieurs, ayant des teintes allant du brun pâle au vert tendre.

Grenouille léopard
Grenouille verte
Ouaouaron

Observation responsable de l’herpétofaune

Finalement, vous atteindrez les passerelles qui permettent de traverser les marais. Il s’agit d’un bon point d’observation des oiseaux, mais aussi de l’herpétofaune (amphibiens et reptiles). Les grenouilles vertes, les grenouilles léopards et les ouaouarons y sont facilement observables. Pour ceux qui désirent partir à la chasse aux grenouilles avec leurs enfants, c’est le paradis. Cependant, il faut savoir que les grenouilles ont la peau perméable, ce qui signifie que différentes substances peuvent passer à travers celle-ci et pénétrer le corps de la grenouille. Ainsi, assurez-vous d’avoir les mains propres avant d’en prendre une (les gels alcoolisés sont à proscrire dans ce cas-ci, car ils traversent la peau de la grenouille). De plus, les grenouilles ont la capacité de respirer par la peau, tant et aussi longtemps qu’elle demeure humide. Alors, il vaut mieux avoir les mains mouillées pour prendre une grenouille pour ne pas assécher sa peau et l’empêcher de respirer. Cela étant dit, vous aurez beaucoup de plaisir à découvrir ces beaux amphibiens! Si vous avez de la chance, vous pourrez aussi observer des tortues peintes, ainsi que des tortues serpentines! Les tortues peintes ont de belles couleurs rouge et jaune en longs traits verticaux sur la tête et le cou. Les tortues serpentines ressemblent à des dinosaures avec leur longue queue crêtée.

Tortue serpentine Source: Fédération Canadienne de la Faune
Tortue peinte

Observation de nichoirs et de terriers

Tout au long du sentier, vous aurez également l’opportunité d’observer divers nichoirs à oiseaux, mais également à chauves-souris installées dans les arbres. Voilà une belle façon d’aider la faune à se reproduire en sécurité. Les micros mammifères (petits mammifères, rongeurs, insectivores, carnivores) sont également très actifs autour des sentiers. La présence de petits terriers creusés par-ci par-là, aux alentours des sentiers, est bien la preuve de leur nombre.

Toutes ces découvertes sont autant de raisons d’aller explorer le sentier d’interprétation de la SCIRBI. J’espère que vous serez aussi excité que moi à chaque nouvelle espèce qui apparaîtra devant vous.

Bonne visite !

Lanaudière et ses trésors naturels | Sentiers d’interprétation de la SCIRBI
Sentier des trois tours bordé de noyers noir