5 façons de vous promener en forêt pour faire de votre randonnée une activité éducative

Les circonstances actuelles du COVID-19 nous amènent à devoir rester à la maison. En tant qu’organisme éducatif sur la forêt, nous nous sommes dit que nous avions un rôle à jouer en ce temps de crise pour vous démontrer à quel point la nature peut avoir un effet positif sur notre santé mentale et physique.

Certains d’entre vous sont en télétravail avec les enfants à la maison, chose qui n’est sûrement pas évidente. De plus, au bout de quelques jours, la créativité pour trouver des activités à faire à la maison s’épuisera inévitablement…

 Sachez que la forêt est un véritable terrain de jeu, un lieu de ressourcement, un jardin éducatif, une source d’apaisement. C’est également un grand espace libérateur et même un garde-manger!

On vous propose donc 5 façons de vous promener en forêt pour faire de votre randonnée une activité familiale éducative, ou encore, un moment pour approfondir vos connaissances sur celle-ci :

1. Essayez d’identifier les arbres

Sans nécessairement apporter un guide lors de votre randonnée, laissez votre instinct caractériser les arbres qui vous entourent. De retour à la maison, validez ensuite votre réponse. Lors de votre prochaine sortie, vous ne verrez plus la forêt de la même façon!

2. Lisez nos articles sur les trésors naturels de Lanaudière et allez les identifier

Notre naturaliste Jean-Philippe écrit mensuellement des articles sur différents sentiers de randonnée dans Lanaudière pour vous faire découvrir les particularités naturelles à y observer. Lisez l’article et partez à la recherche des observations de Jean-Philippe!

Au programme, balai de sorcière, bloc erratique, maladies d’arbres, pinèdes, arbres centenaires et présence faunique!

Voici les trois derniers articles de Jean-Philippe :

3 . Partez à la recherche de comestibles forestiers

Informez-vous sur un ou plusieurs comestibles forestiers disponibles à ce temps-ci de l’année et partez à sa recherche dans la forêt pour ensuite revenir à la maison et le cuisiner.

Voici quelques produits comestibles disponibles en mars et avril faciles à identifier :

Pimbina

Aiguille de pin, de sapin et d’épinette

Thé du Labrador

Gomme d’épinette

Aulne crispé – son chaton

Feuille de cèdre

Comptonie voyageuse – son chaton

Sève de bouleau

Sève d’érable

Visiter notre site web, nous présentons un comestibles par mois pour vous aider à l’identifier, le cueillir et le cuisiner en cliquant ici!

4 . Faite du sirop d’érable ou du sirop de bouleau

Dans les prochaines semaines, nous serons en pleine période des sucres. À défaut de ne pas pouvoir aller à la cabane à sucre, faites-vous un repas traditionnel à la maison agrémenté de tire d’érable provenant des érables de votre terrain!

Si vous ne savez pas comment entailler un arbre, regardez notre capsule vidéo qui vous explique comment :

 

Par la suite, notre naturaliste Jean-Philippe vous explique ici-bas comment pour confectionner du sirop en 5 étapes faciles :

  • Accumulez et ramassez l’eau d’érable| Effectuez le ramassage de l’eau d’érable tous les jours pour assurer la conservation. On peut placer celle-ci dans un grand contenant et l’enterrer dans la neige. Quand vous aurez accumulé environ 20 litres d’eau, vous êtes prêt à bouillir votre eau. Vous obtiendrez environ l’équivalent d’une canne de sirop.
  • Chauffez l’eau | Nous recommandons l’utilisation d’un brûleur au propane et d’un très grand chaudron pour faire bouillir votre eau d’érable. La réduction sera longue et prendra assurément quelques heures. Le taux de sucre dans l’eau d’érable est d’environ 2 à 3%. Celui du sirop est de 66%.
  • Ajoutez 4 °C |Pour connaître quand votre sirop sera prêt, vous devez idéalement prendre la température de l’eau d’érable avec un thermomètre à bonbons. Vous devrez ajouter 4 °C à la température d’ébullition et lorsque cette température est atteinte, votre sirop est prêt. Voici un exemple : L’eau d’érable bouille à 99,5 °C. J’ajoute 4 °C et j’obtiens alors une température de 103.5 °C. C’est la température à laquelle mon sirop sera prêt.
  • Filtrez | Vous devez par la suite idéalement filtrer votre sirop pour enlever toutes impuretés parfois non visibles à l’œil nu.
  • Emballez | Une fois filtré, vous êtes prêt à emballer votre sirop pour le conserver. On vous suggère un pot Masson. Lors de l’emballage, votre sirop doit avoir au moins une température de 85 °C. Voyez comment emballer votre sirop sur le site d’Un chef à la cabane en cliquant ici.

Une fois que votre sirop est prêt, faites de la tire d’érable sur la neige! Voici une recette de tire d’érable d’Érable du Québec https://erableduquebec.ca/recettes/tire-derable/

Saviez-vous que la Fédération des Producteurs et Productrices Acéricoles du Québec a créé une plateforme en ligne éducative pour les enfants ? Nommée SiropCool, ce site internet permet à vos jeunes de jouer tout en apprenant sur l’univers du sirop d’érable et de l’acériculture. Cliquez ici pour jouer !

5. Faites des œuvres d’art et des décorations naturelles

Durant votre marche, amassez des branches, des cocottes, des feuilles séchées ou de l’écorce de bouleau pour fabriquer des guirlandes décoratives, des centres de tables ou n’importe quel autre bricolage pour enfant! Voici des idées de décorations de noël créées par Les Trappeuses qui sont réalisables à n’importe quel moment de l’année. Pour lire leur article, cliquez ici! 

Photo: Same Ravenelle

Plongez-vous dans un roman forestier

Si  le mauvais temps ne vous permet pas de sortir, plongez-vous dans un roman qui se déroule en nature! On vous suggère le roman Cercles de Feu de Thierry Dimanche qui est d’ailleurs très apprécié par la critique. Suivez l’histoire de trois hommes qui marchent dans une forêt brûlée de pin gris au nord du Québec pour y trouver des morilles de feu.

En espérant vous avoir remonté le moral avec nos histoires de forêt et prenez-soin de vous!

L’Équipe de L’AFL

5 façons de vous promener en forêt pour faire de votre randonnée une activité éducative